machineapates    Le jour où l'on découvrit l'utilité de la machine à pâtes dans le monde de la fimo est un jour béni!
Adieu la pâte qui reste collée à la nappe, celle qui reste collée au rouleau... La machine a cet avantage que la pâte est étalée uniformément et qu'elle ne colle pas aux rouleaux!
Il ne faut tout de même pas oublier, entre les différentes couleurs que l'on étale, de la nettoyer:
- Un coup de chiffon en dessous,
- un petit tour des rouleaux à l'envers,
- un coup de chiffon sur les rouleaux pour enlever la pâte,
- un dernier coup de rouleau à l'endroit pour la forme et c'est propre!!!
(Bientôt, des images pour illustrer tout ça!)

     Mais si la machine à pâte sert à étaler, elle est surtout quasi-indispensable pour les dégardés! Certes, ils sont faisables à la main, j'en ai fait, mais c'est quand même beaucoup plus simple à la machine... et plus rapide!

Dernier mot, n'essayez pas de refaire des vraies pâtes après, il reste toujours quelques résidus, et à l'inverse, la farine dans la polymère c'est pas très joli!